Vidéos à la une


Interview Sébatien Faure Jacques Buxeraud : Spot pharma congrès innovant
Jacques Buxeraud, professeur Emérite des Universités, et Sébastien Faure, professeur des Universités d’Angers, nous parlent de Spot Pharma, un congrès véritablement innovant !

Interview de S.Faure et de J.Buxeraud : pourquoi venir à Spot Pharma ?
J.Buxeraud, professeur Emérite des Universités, et S.Faure, professeur des Universités d’Angers, nous expliquent pourquoi il faut venir le 9 et 10 décembre prochain à la cité Universitaire de Paris assister au congrès Spot Pharma.

 


Edito

Qui sommes-nous

Chers toutes et tous,

Le programme Spot 2 est prêt et c’est avec beaucoup de plaisir que nous vous laissons le découvrir.
Avant cela, retour en 2017 avec la vidéo résumé de notre première édition, en souhaitant qu’elle vous donne envie d’être à nos côtés cette année.

Le dimanche et le lundi ont été dédié aux parcours de santé et la place du pharmacien et son équipe officinale et les différents ateliers sont :

  • ● Automédication 3 minutes pour convaincre
    ● Rhumatologie et observance, la place des antalgiques ?
    ● La dermatite atopique, la place du pharmacien ?
    ● Atelier gynécologie : La femme, quels suivis à l’officine ?
    ● Les MICI, entre phénomène de société et réalité

À très vite,
L’équipe congrès

SFSPO

 

bcombrun

 



Pharma-Radio en partenariat au Congrès Spot-Pharma 2018

 Intervenants

Dimanche 9 décembre

• Introduction

Béatrice Clairaz-Mahiou et Thierry Barthelmé, co-présidents SFSPO

Béatrice Clairaz-Mahiou:
Pharmacienne titulaire installée depuis 1998 à Chatenay-Malabry après avoir fait 10 ans en tant qu’assistante dans différentes pharmacies.
Intervenante à la faculté de Pharmacie Paris-Saclay pour les étudiants de 6ème année officine.
Formatrice pour des programmes de DPC à destination des pharmaciens mais également pour des programmes pluri-professionnels.
Intervenante dans différents groupes d’experts à l’Inca.
Elue URPS Pharmaciens Ile de France depuis 2011 et coprésidente du syndicat des pharmaciens des Hauts de Seine depuis Mars 2017.
Coprésidente de l’association EPCO dont l’objectif est de promouvoir le développement de la pharmacie clinique à l’officine.
Thierry Barthelmé:
Passionné par le métier d’officinal en raison de ses multiples dimensions il est pharmacien titulaire d’une officine depuis plus de 20 ans après avoir exercé de nombreux métiers, La prise en soins, l’écoute et l’accompagnement des patients est le principal moteur de son investissement personnel dans l’amélioration des connaissances et des compétences de son équipe autant que celles de ses confrères et de leurs équipes. Il est certain que l’intérêt santé des patients passe par le développement de la coopération entre professionnels de santé de 1er recours. Son CV est bien rempli. On y note la présidence pendant 8 ans d’une association nationale de Formation des pharmaciens, la vice-présidence d’un syndicat de pharmaciens départemental et la participation à de nombreuses tables rondes ou réunions d’experts. Aujourd’hui il co-préside la 1ère société savante purement officinale : la SFSPO Société Française des Sciences Pharmaceutiques Officinales.

• Enquêtes

Dr Philippe Boisnault, président de la SFMG

Philippe Boisnault, médecin à Magny-en-Vexin, exerce son métier à la campagne, « je suis né ici, à Magny, du temps où il y avait une maternité. Et mon père était médecin ici, donc quand j’ai terminé mes études, j’ai repris son cabinet. » C’était il y a 24 ans. Il connaît bien ce lien très fort qui unit les patients au praticien. « Je crois que ce qui fait la richesse du rapport avec le patient, c’est la durée, le fait d’avoir traversé avec eux des moments douloureux. » C’est d’ailleurs une situation qui n’est pour lui pas spécifique au milieu rural, mais plutôt à l’exercice en libéral. « La seule chose qui change en ville, c’est qu’on a un peu moins de personnes âgées à domicile. J’ai eu beaucoup de patients qui avaient plus de 90 ans. »

Marianick Lambert, France Asso Santé
Thierry Barthelmé, co-président SFSPO

Passionné par le métier d’officinal en raison de ses multiples dimensions il est pharmacien titulaire d’une officine depuis plus de 20 ans après avoir exercé de nombreux métiers, La prise en soins, l’écoute et l’accompagnement des patients est le principal moteur de son investissement personnel dans l’amélioration des connaissances et des compétences de son équipe autant que celles de ses confrères et de leurs équipes. Il est certain que l’intérêt santé des patients passe par le développement de la coopération entre professionnels de santé de 1er recours. Son CV est bien rempli. On y note la présidence pendant 8 ans d’une association nationale de Formation des pharmaciens, la vice-présidence d’un syndicat de pharmaciens départemental et la participation à de nombreuses tables rondes ou réunions d’experts. Aujourd’hui il co-préside la 1ère société savante purement officinale : la SFSPO Société Française des Sciences Pharmaceutiques Officinales.

• Le souffle nouveau

Jérôme Sicard, pharmacien, SFSPO, co-rédacteur EPCO-Live

Pharmacien titulaire d’une officine à Châlons en Champagne, Jérôme Sicard est président de l’association « Actions croisées » dont les objectifs sont de promouvoir les liens entre les acteurs impliqués en cancérologie en ayant la volonté de renforcer la proximité entre les associations, les malades et leur entourage. Il co-rédige, le compte-rendu du congrès mondial de cancérologie à destination des officinaux ainsi que du congrès de la Société Francophone du Diabète (SFD). Il est membre du comité de rédaction de la revue Actualités pharmaceutiques et secrétaire de l’Européenne de Pharmacie Clinique Officinale. Enfin, il est expert au sein de l’Institut National du Cancer.

Fabrice Véron, pharmacien, SFSPO, co-rédacteur EPCO-Live

Dr Fabrice Véron
Pharmacien d’officine, Rouret, Co-Président EPCO
Docteur en Pharmacie, Faculté de Pharmacie la Timone, Marseille (13) 1996
Thèse : traitement de la douleur cancéreuse, Institut Paoli Calmettes, Marseille (13) 1996
Mastère Management industrie pharmaceutique, Ecole de Commerce, Dijon 1995
Chef de produit produits éthiques (cardio, rhumato, dermato, antitussifs) Laboratoires Laphal, Allauch (13) 1995-2000
Direction marketing puis générale, Société de fabrication de luminaires de salle de bains, SFL, St Raphaël (83) 2000-2005
Young management program, Insead, Fontainebleau (77) 2001
Assistant pharmacien, Pharmacie Guilbert, Les Arcs (83), : 2006
Mr Guilbert (précédent Président du Conseil de l’Ordre de la région PACA)
Pharmacien titulaire, Pharmacie du Rouret (06): 2007-2013
Diplômé au Centre de recherche et d’études sur l’appareillage des handicapés, Cerah, Woippy (57) 2008
Certifié en éducation thérapeutique du patient, Comité régional d’éducation pour la santé,
Centre hospitalier de Cannes, service de Néphro (06) 2010-2011 ateliers d’ETP des patients sous dialyse et en pré et post greffe de rein
Trésorier Control’ception, www.contraceptionprochedevous.fr, formation interprofessionnelle médecin, spé, infirmières, phciens, préparatrices/teurs 2012-2013
Formé sur le Suivi du patient sous AVK, UTIP fév 2013
Membre du réseau santé environnement, projet européen Pasodoble : suivi du patient asthme non contrôlé et BPCO et qualité de l’air : 2011-2013
UTIP diabète, suivi du patients 2013
Roche, rhumato et oncodermato 2012 2013
Abbott, diabète 2012
Journal de Pharmacie Clinique, membre du Conseil Scientifique 2013
membre du réseau CEIP-Addictovigilance PACA-CORSE notamment aux bzd
UTIP JN7, dermatotoxicité des anticancéreux 06 2013
projet :
mise en place d’un réseau prise en charge des patients en soins post-opératoires
mise en place des entretiens pharmaceutiques pour les patients sous AVK 2013
mise en place des entretiens pharmaceutiques pour les patients diabétiques 2014
mise en place des entretiens pharmaceutiques pour les patients en asthme non contrôlé et formation ad hoc interprofessionnelle des équipes officinales 2014
en résumé
en fin de cycle de docteur en pharmacie, j’ai rédigé une thèse sur le traitement de la douleur cancéreuse au sein du centre marseillais anti-cancéreux paoli calmettes
après une première phase réussie dans le marketing pharmaceutique éthique, une parenthèse dans l’industrie du luminaire de salle de bains, l’installation en tant que titulaire dans une pharmacie de village au sein de la région grassoise m’a rapproché du patient et des autres professsionnels de santé
dans ce cadre, j’ai pu développé de multiples rôles du pharmacien d’accompagnement du patient (insuffisant rénal, diabétique, sous antivitamine K, asthme non contrôlé), à la coordination de soins en réseau avec les médecins et les infirmières locaux notamment dans la lutte contre les grossesses non désirées, et dans la pharmacovigilance et addictovigilance.
Résumé 2018
Intimement convaincu que le futur de la prise en charge des patients en ville passera par les compétences partagées, l’interdisciplinarité, le lien facilité et renforcé ville-hôpital, je me suis formé en éducation thérapeutique, en soins de support en oncologie.
Rédacteur d’articles compte-rendu de congrès et des nouvelles missions du pharmacien d’officine, je suis un membre actif de l’association Européenne de pharmacie clinique officinale, du Pôle universitaire de Santé des Collines et de la future Maison de Santé du Rouret (proche de Grasse).

Leila Chaouachi, Clara Ecard, Claire Favreau, Benoît Perrin

• La vaccination, où en êtes-vous ?

Dr Jean-Marie Cohen, laboratoire P2S/EA4129, Université Lyon, Président Openrom

Activités professionnelles
Actuelles
Président du Conseil scientifique de la Mutualité de la Fonction Publique (MFP Services).
Coordinateur du programme de prévention GDRPI/MFP Services
Chercheur associé Université de Lyon (France) et Université du Surrey (Angleterre)
Responsable axe de recherche « Parcours de santé », laboratoire P2S, Université de Lyon
PDG, SAS Open Rome
Activité de conseil auprès de nombreux organismes, entreprises et institutions internationales
Activité de recherche universitaire sur la modélisation des épidémies et les systèmes complexes
d’aide à la décision
Membre de la task force OMS Battle against Respiratory Viruses (BRAVE)
Membre du groupe de travail Européen RAISE
Membre du groupe de recherche Tunisio-Français PersoDiag
Sociétés savantes ISIRV, ESCV, ISPOR, ALASS, ADELF, SFMG, Epiter
Activités diverses
Fondateur du groupe professionnel Santé-Sciences Po (1979)
Co-fondateur de la Revue Prescrire
Membre du comité de rédaction de la Revue de l’ostéopathie (revue à comité de lecture)
Membre du Comité de rédaction de la revue à comité de lecture Prevantivnamedicina (Bulgarie)
Membre d’honneur du registre des ostéopathes français (ROF)

Medhi Djilani, pharmacien, président HPI

Mehdi DJILANI, Docteur en Pharmacie, est co-titulaire d’une pharmacie d’officine à Saint Denis D’Oléron depuis 15 ans. Titulaire d’un DESS « Essais Cliniques », formé à l’Education Thérapeutique (ETP) et ancien cadre de l’industrie pharmaceutique, Mehdi travaille ponctuellement en tant que consultant sur différents projets impliquant le pharmacien d »officine. Mehdi est Président du réseau national de pharmacies HPI-totum. Pharmacien vaccinateur dans le cadre de l’expérimentation engagée en 2017 en Nouvelle Aquitaine, il est en outre engagé volontaire en tant qu’Officier des Sapeurs Pompiers (Pharmacien-Commandant), spécialiste et conseiller technique pour les risques chimiques et biologiques.

Edouard Fougere, pharmacien, membre de la SFSPO, ancien externe des hôpitaux en maladie infectieuse et tropicales, CHU de Limoges, certifié en Education Thérapeutique des Patients (ETP)

Pharmacien diplômé de l’Université de Limoges en 2018 et exerçant en officine à Issoudun (Indre). Certifié en éducation thérapeutique du patient, Diplômé d’Université en Orthopédie et DU d’Amélioration de la prise en charge du patient diabétique de type 2 (faculté de Médecine de Limoges). Ancien externe des hôpitaux du CHU de Limoges en maladies infectieuses, endocrinologie-diabétologie et pharmacovigilance. Membre du Comité de rédaction de la revue. Actualités Pharmaceutiques (Elsevier-Masson), de la SFSPO et de la Société d’Histoire de la Pharmacie (SHP).

Laurie Lecointre, infirmière libérale

Né le 29 juillet 1980, Laurie Lecointre a eu le diplôme d’Etat d’Infirmière à Nice en 2008, pour être infirmière de réanimation médicochirurgicale jusqu’en 2010 pour ensuite exercer son sa profession de manière libérale en 2010. Elle devient infirmière clinicienne certifiée en 2016.

Pr Sylvie Van der Werf, Unité de Génétique Moléculaire des Virus à ARN, CNR des Virus des Infections Respiratoires, UMR3569 CNRS, Université Paris Diderot Sorbonne Paris Cité, Institut Pasteur

Sylvie van der Werf, ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Jeunes Filles, agrégée en physiologie biochimie, est titulaire d’un Doctorat de 3ème cycle en virologie (1979) et d’un Doctorat d’Etat ès Sciences (1984) de l’Université Paris 7.
Actuellement, elle est Professeure à l’Université Paris Diderot, Sorbonne Paris Cité, où elle est responsable des enseignements de virologie et du Master Infectiologie Microbiologie Virologie Immunologie et assure la co-direction du département Infectiologie Microbiologie de l’Ecole Doctorale Bio-Sorbonne Paris Cité.
A l’Institut Pasteur, elle dirige l’unité de recherche de Génétique Moléculaire des Virus à ARN et est responsable du Centre coordonateur du Centre National de Référence des virus des infections respiratoires (dont la grippe), également Centre National de Référence pour la grippe de l’OMS, ainsi que du laboratoire de référence de l’OMS pour les virus H5 et le SRAS.
Sylvie van der Werf fait régulièrement partie de comités d’experts auprès d’instances de Santé Publique nationales (DGS, groupe de travail du HCSP, SpF, ANSES) ou internationales (ECDC, OMS),
est membre de différentes sociétés savantes, et éditrice associée pour la revue Eurosurveillance.
Ses travaux de recherche, initialement centrés sur la génétique moléculaire des poliovirus portent depuis 1996 sur les virus respiratoires. Elle s’intéresse notamment aux mécanismes moléculaires de l’évolution virale et à l’impact des variations virales sur la spécificité d’espèce et la sensibilité aux antiviraux. Elle est l’auteur de plus de 170 publications scientifiques, s’est vue décerner le prix Georges Zermatti en 2006 et a été nommée Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques en 200

• Intelligence Artificielle, quelle place à l’officine ?

Clément Pallière, CTO MedCycle

Diplômé en tant qu’ingénieur des Mines de Saint-Étienne – cycle ISMIN, j’ai dans un premier temps continué ma formation et ma carrière dans le milieu universitaire avec l’obtention de 2 diplômes universitaires (en TIC et Santé et en télémédecine) et une expérience en tant qu’assistant chercheur dans les objets connectés à Singapour.
De retour en France je suis rentré chez Observia où j’occupe la fonction de lead technique.
En parallèle j’ai aussi co-fondé et développé la société Medcycle dont je suis le directeur technique.

Pierre-Antoine Drubay, pharmacien

• La pharmaco au féminin, 3 focus sur les pratiques officinales et décryptage de publications scientifiques

Pr Sébastien Faure, professeur des universités d’Angers, secrétaire général de Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique (SFPT)

Étant enseignant-chercheur, mon objectif est de créer des rapprochements entre le monde universitaire et le milieu professionnel. À l’université d’Angers, nous avons mis en place des formations très pratiques pour les professionnels mais aussi des programmes expérimentaux pour accompagner les officinaux dans leurs nouvelles missions. Nous avons notamment établi le premier programme d’éducation thérapeutique pour les patients en post-infarctus auprès de 15 officines partenaires.
Notre objectif est d’accompagner les professionnels dans leur exercice quotidien sans jamais perdre de vue le bénéfice des patients.
Les pharmaciens doivent être reconnus pour leurs compétences spécifiques. Pour cela, ils doivent se former continuellement et acquérir de nouveaux réflexes professionnels. C’est important pour le suivi sanitaire des patients mais aussi pour permettre une meilleure collaboration entre tous les professionnels de santé, notamment entre médecins et pharmaciens. À l’université d’Angers, nous avons créé un ensemble de formations de bonne qualité, reconnues à l’échelle nationale et indépendantes de l’industrie, pour aider les pharmaciens à évoluer dans leurs missions.

• Atelier gynécologie : La femme, quels suivis à l’officine ?

Dr Patrick Assyag, cardiologue, président Association de cardiologie, Paris
Dr Jean-Marc Bohbot, médecin infectiologue andrologue, responsable de l’unité génitale et directeur médical de l’Institut Fournier à Paris
Pr Sébastien Faure, professeur des universités d’Angers, secrétaire général de Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique (SFPT)

Étant enseignant-chercheur, mon objectif est de créer des rapprochements entre le monde universitaire et le milieu professionnel. À l’université d’Angers, nous avons mis en place des formations très pratiques pour les professionnels mais aussi des programmes expérimentaux pour accompagner les officinaux dans leurs nouvelles missions. Nous avons notamment établi le premier programme d’éducation thérapeutique pour les patients en post-infarctus auprès de 15 officines partenaires.
Notre objectif est d’accompagner les professionnels dans leur exercice quotidien sans jamais perdre de vue le bénéfice des patients.
Les pharmaciens doivent être reconnus pour leurs compétences spécifiques. Pour cela, ils doivent se former continuellement et acquérir de nouveaux réflexes professionnels. C’est important pour le suivi sanitaire des patients mais aussi pour permettre une meilleure collaboration entre tous les professionnels de santé, notamment entre médecins et pharmaciens. À l’université d’Angers, nous avons créé un ensemble de formations de bonne qualité, reconnues à l’échelle nationale et indépendantes de l’industrie, pour aider les pharmaciens à évoluer dans leurs missions.

Anne-Sophie Huart, sage-femme homéopathe
Florence Loyer, pharmacien, Coignières


Florence Loyer est pharmacien à Coignières dans les Yvelines, élue URPS Ile de France et en est la trésorière.

Dr Anne-Isabelle Richet, gynécologue

• Information sur le médicament : quoi de neuf entre les pharmaciens et les patients ?

Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste, Hôtel-Dieu à Paris

Je suis médecin hospitalier (Hôtel-Dieu Paris), urgentiste et anesthésiste réanimateur. Mon parcours universitaire : docteur en médecine, titulaire d’une maîtrise de Santé Publique et docteur en droit, mes thématiques de recherche et de publications s’axent autour de l’épidémiologie et veille sanitaire aux urgences et les droits des patients. Membre de la World Association for Medical Law (WAML) et de la Société Francophone de Médecine d’Urgence (SFMU). Passions : communication et vulgarisation médicale, lors de conférences médicales ou émissions auprès du grand public (chroniqueur sur France 5 au Magazine de la Santé et sur D8 Le Grand 8 et sur Europe 1) ou de professionnels (médecins, pharmaciens, personnels paramédicaux).

Lundi 10 décembre

• Introduction

Béatrice Clairaz-Mahiou et Thierry Barthelmé, co-présidents SFSPO

Pharmacienne titulaire installée depuis 1998 à Chatenay-Malabry après avoir fait 10 ans en tant qu’assistante dans différentes pharmacies.
Intervenante à la faculté de Pharmacie Paris-Saclay pour les étudiants de 6ème année officine.
Formatrice pour des programmes de DPC à destination des pharmaciens mais également pour des programmes pluri-professionnels.
Intervenante dans différents groupes d’experts à l’Inca.
Elue URPS Pharmaciens Ile de France depuis 2011 et coprésidente du syndicat des pharmaciens des Hauts de Seine depuis Mars 2017.
Coprésidente de l’association EPCO dont l’objectif est de promouvoir le développement de la pharmacie clinique à l’officine.
Thierry Barthelmé:
Passionné par le métier d’officinal en raison de ses multiples dimensions il est pharmacien titulaire d’une officine depuis plus de 20 ans après avoir exercé de nombreux métiers, La prise en soins, l’écoute et l’accompagnement des patients est le principal moteur de son investissement personnel dans l’amélioration des connaissances et des compétences de son équipe autant que celles de ses confrères et de leurs équipes. Il est certain que l’intérêt santé des patients passe par le développement de la coopération entre professionnels de santé de 1er recours. Son CV est bien rempli. On y note la présidence pendant 8 ans d’une association nationale de Formation des pharmaciens, la vice-présidence d’un syndicat de pharmaciens départemental et la participation à de nombreuses tables rondes ou réunions d’experts. Aujourd’hui il co-préside la 1ère société savante purement officinale : la SFSPO Société Française des Sciences Pharmaceutiques Officinales.

• Prise en charge de la douleur à l’officine, une évidence ?

Pr Gisèle Pickering, Représentante Société Française d’Etude et de Traitement de la Douleur à la Fédération Européenne de la Douleur (EFIC)

Gisèle Pickering est pharmacien et médecin, Professeur de Pharmacologie Clinique, Faculté de Médecine Inserm 1107 et Praticien Hospitalier, et responsable du CIC Inserm 1405 au CHU de Clermont-Ferrand. Ses travaux portent d’une part sur la validation de molécules à visée antalgique en développement et en recherche clinique. D’autre part, ses travaux portentsur les médicaments antalgiques non opioïdes, la prévention du développement de douleur neuropathique et sur les facteurs de la pharmacorésistance dans les douleurs rebelles. Membre du collectif Doloplus, du groupe international douleur personne âgée et représentante de la Société Française d’Evaluation et de Traitement de la Douleur au sein de la Société Européenne, elle travaille également sur la prise en charge de la douleur dans les populations vulnérables. Elle est auteur de nombreux articles internationaux et de plusieurs livres sur la douleur et sa prise en charge.

• Rhumatologie et observance, la place des antalgiques ?

Françoise Alliot-Launois, vice-présidente de l’Association Française de Lutte Antirhumatismale – AFLAR
Dr Laurent Grange, rhumatologue, président de l’association AFLAR

– Médecin rhumatologue de 51 ans, praticien hospitalier depuis 2004, exerçant
dans le service de rhumatologie, Pôle locomotion rééducation et physiologie
du CHU de Grenoble Alpes
-Ex-étudiant à la Faculté de Médecine de Grenoble, où ont été effectuées
l’essentiel de ses études de médecine. Docteur Es Science et Titulaire d’un DU en
échographie
-Le Dr Laurent Grange est président de l’AFLAR (Association française de lutte
antirhumatismale). Il est membre de la Société Française de Rhumatologie (SFR),
fondateur et trésorier de la section Education thérapeutique de la Société française de
rhumatologie (ETP-SFR) , responsable du programme d’éducation thérapeutique des
rhumatismes inflammatoires du bassin grenoblois et Chef de pôle adjoint du PALCROS
(Pôle Appareil Locomoteur, Chirurgie Réparatrice et Organes des Sens) au CHU de
Grenoble.
-Le Dr Laurent Grange a été impliqué dans nombreux projets de recherche dans
le traitement, la prévention de l’arthrose. Il participe à la recherche en
éducation thérapeutique du patient et à la création d’outils d’éducation.
Coordonnateur national du programme d’éducation thérapeutique dans
l’arthrose educ’arthrose.
-Auteur du livre stop à l’arthrose édité aux Editions Solar santé.

Jean-Louis Laffilhe, pharmacien d’officine, PAST officine, faculté de Santé d’Angers

Jean-Louis Laffilhe , né le 21 juin 1954 dans l’Aude
Diplôme de pharmacien obtenu en 1977 à l’université d’Angers
Titulaire d’officine de 1982 à 2018
Maître de conférences associé à l’UFR Santé d’Angers depuis 2015, impliqué dans la formation professionnelle et interprofessionnelle des étudiants en filière officine , dans la mise en place des nouvelles missions du pharmacien d’officine (interprofessionnalité, dépistage, prévention, vaccination, lien ville-hôpital, BPM) dans la formation des maîtres de stage , dans l’intensification des liens entre Ligue contre le cancer du Maine et Loire/Pharmaciens d’officine/UFR Santé d’Angers
Président de la C2OMPA , association des maîtres de stage de la faculté de pharmacie d’Angers
Actuel référent du pilotage de la création d’une MSP en Anjou.

Pr Gérard Réach, direction qualité et accueil du patient

Le Professeur Gérard Reach est depuis septembre 2016 Référent Qualité Hospitalité du Groupe Hospitalier Hôpitaux Universitaires Paris-Seine Saint-Denis de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris. Il est Professeur d’Endocrinologie Maladies Métaboliques à l’Université Paris 13 depuis 2001. De 1991 à 2003, il a créé et dirigé l’U341 de l’INSERM (Génie Biomédical et Diabète Sucré) ; de 2005 à 2016, il a dirigé le Service d’Endocrinologie-Diabétologie-Maladies Métaboliques de l’Hôpital Avicenne, APHP, à Bobigny. Il a été président de la Collégiale des Endocrinologues d’Ile de France de 2007 à 2016, président d’un groupe de travail de l’Académie Nationale de Médecine sur l’Éducation Thérapeutique en 2013, et président (2012 à 2015) d’un groupe de travail de la Commission Médicale d’établissement (CME) de l’APHP sur l’Hospitalité qui est à l’origine du concept de labellisation-hospitalité mis en œuvre depuis 2016 dans tous les Groupes Hospitaliers de l’APHP. Il a reçu plusieurs prix scientifiques dont le Prix Apollinaire Bouchardat en 1987, a été lauréat de l’Académie Nationale de Médecine en 1997 et il est Fellow of the Royal College of Physicians of Edinburgh (FRCPEdin) depuis 2008. Il est l’auteur de plus de 225 publications indexées sur PUBMED et de plusieurs livres sur ses thèmes d’intérêt actuels, la non-observance des patients, l’inertie clinique des médecins et l’éducation thérapeutique, incluant : 1. Gérard Reach, The Mental Mechanisms of Patient-Adherence to Long-Term Therapies, Mind and Care, « Philosophy and Medicine » series, Foreword by Pascal Engel, Springer, 2015, 2. Gérard Reach, Clinical Inertia, A Critique of Medical Reason, Forewords by Jon Elster and Joël Ménard (traduction de la préface à l’édition française de 2012), Springer, 2015.

• Automédication : 3 minutes pour convaincre

Thierry Barthelmé, co-présidents SFSPO, pharmacien

Passionné par le métier d’officinal en raison de ses multiples dimensions il est pharmacien titulaire d’une officine depuis plus de 20 ans après avoir exercé de nombreux métiers, La prise en soins, l’écoute et l’accompagnement des patients est le principal moteur de son investissement personnel dans l’amélioration des connaissances et des compétences de son équipe autant que celles de ses confrères et de leurs équipes. Il est certain que l’intérêt santé des patients passe par le développement de la coopération entre professionnels de santé de 1er recours. Son CV est bien rempli. On y note la présidence pendant 8 ans d’une association nationale de Formation des pharmaciens, la vice-présidence d’un syndicat de pharmaciens départemental et la participation à de nombreuses tables rondes ou réunions d’experts. Aujourd’hui il co-préside la 1ère société savante purement officinale : la SFSPO Société Française des Sciences Pharmaceutiques Officinales.

Dr Christelle Bey, médecin généraliste, Châtenay-Malabry

Médecin généraliste installé en cabinet de groupe (3 médecins, orthophoniste, ostéopathe) à Chatenay Malabry depuis 17 ans, ayant travaillé en centre de dépistage anonyme et gratuit VIH et IST, en centre de prévention pour vaccinations et migrants, travaillant dans le secteur du handicap (foyer d’hébergement pour adultes et ITEP, institut thérapeutique d’éducation pédagogique pour enfants) ;
Je participe régulièrement à des formations via la revue Prescrire et des Sociétés savantes de médecins généralistes comme SFTG.
Conflit d’interêt avec IPSEN (projet en cours)

Catherine Lafortune, pharmacien d’officine, professeur associé

Docteur en Pharmacie
Diplômée de de la faculté de Châtenay-Malabry en 1984
Titulaire depuis 1991, à Paris jusqu’en 2011 et maintenant à Morsang sur Orge
Professeure associée à la faculté de Châtenay-Malabry depuis 2007
Formée à l’ETP, animatrice d’ateliers d’éducation thérapeutique au réseau Paris Diabète et Revesdiab.
Et pendant toutes ces années, DIU de gestion entrepreneuriale, DU d’Orthopédie , DU de Pharmacie Clinique, DU de Maintien à Domicile, DU de gérontologie.

Pr Patrick Plaisance, urgentiste, chef du service des urgences hôpital Lariboisière, Paris

Premièrement, j’étais responsable du ICU de chirurgie cardiaque, et l’unité pré-hospitalière (en faisant parti du SAMU de Paris) du Département d’Anesthésiologie et Sois Intensifs à l’Hôpital Lariboisière (Paris, France). C’était pendant cette période que je me suis intéressé aux Recherches sur les patients avec des défaillances cardiaques, dans l’interaction de poumon du cœur, dans Ventilation Non-envahissante et dans la réanimation cardiopulmonaire. Quant à l’arrêt du cœur, j’ai appris les techniques de réanimation cardiopulmonaires comme la décompression de compression active et le dispositif de seuil d’impédance, les deux complémentaire dans l’amélioration du retour veineux pendant la phase de décompression. J’ai aussi commencé à travailler sur l’intérêt de CPAP dans les victimes de patients d’œdème pulmonaire cardiogénique aigu. Grâce à cette expérience tant dans le milieu intra-hospitalier que pré-hospitalier, j’ai été appelé par l’Université McGill (Montréal, le Québec, le Canada) pour créer un lien entre le système EMS (Urgence Santé) et le Département d’Anesthésiologie à l’Hôpital Général de Montréal. J’ai travaillé là-bas comme le Maître de conférences (le Professeur associé) de 2002 à 2004.
De retour en France, j’ai été assigné pour devenir le responsable du Service des urgences à l’Hôpital Universitaire Lariboisière, un du plus grand à Paris.
Professeur de Médecine d’urgence et Anesthésiologie (M.D., le doctorat), je suis le membre de la Société française de Médecine d’urgence dans laquelle j’étais le Président du Comité de Recherche pendant 3 ans. Je suis aussi le membre de Conseil dans la Société européenne pour la Médecine d’urgence (EuSEM). J’avais l’honneur l’être le co-président du Comité Scientifique dans le VIITH MEMC (le Congrès de Médecine d’urgence méditerranéen) en 2013.

• La dermatite atopique, la place du pharmacien

Béatrice Clairaz-Mahiou, pharmacien d’officine, Co-Présidente SFSPO

Pharmacienne titulaire installée depuis 1998 à Chatenay-Malabry après avoir fait 10 ans en tant qu’assistante dans différentes pharmacies. Intervenante à la faculté de Pharmacie Paris-Saclay pour les étudiants de 6ème année officine.
Formatrice pour des programmes de DPC à destination des pharmaciens mais également pour des programmes pluri-professionnels.
Intervenante dans différents groupes d’experts à l’Inca.
Elue URPS Pharmaciens Ile de France depuis 2011 et coprésidente du syndicat des pharmaciens des Hauts de Seine depuis Mars 2017.
Coprésidente de l’association EPCO dont l’objectif est de promouvoir le développement de la pharmacie clinique à l’officine.

Clémence Tabélé, pharmacien attaché, pharmacie Timone, Marseille

Clémence Tabélé-Primas est pharmacien hospitalier
Assistant spécialiste, PUI Timone, AP-HM, Marseille (depuis le 02/11/2015):
• Poste de Pharmacie Clinique : ETP, Consultations Pharmaceutiques et Conciliation Médicamenteuse
• Domaines d’activité : oncologie, dermatologie, gériatrie, précarité
• Interne D.E.S de Pharmacie Hospitalière – Pratique et Recherche, AP-HM, Marseille (2010-2015)
Thèse de Sciences Chimiques, Option Chimie Organique (2012-2015)
• ICR-UMR-CNRS-7273 / Equipe PharmacoChimie Radicalaire, Faculté de Pharmacie, Aix-Marseille Université : Synthèse d’hétérocycles à visée antiparasitaire par réactions radicalaires médiées par l’acétate de manganèse(III)
• Année recherche (2013- 2014)
• Master 2 Recherche (2011/2012)
DU de Stérilisation, Mention Très Bien, Université Paul Sabatier, Toulouse (2014)
• Conduite d’autoclave, Timone, AP-HM (2013)

• Les MICI, entre phénomène de société et réalité

Pr Stanislas Bruley des Varannes, professeur des universités, praticien hospitalier, pathologies des fonctions digestives, CHU Nantes

Stanislas Bruley des Varannes est ancien interne et ancien chef de clinique des Hôpitaux de Nantes. Après un séjour de recherche en physiologie digestive à Uniformed Services University of the Health Sciences (USUHS) aux USA, il a été nommé professeur de Gastroentérologie au CHU de Nantes en 1995. Il a travaillé dans l’équipe de Jean-Paul
Galmiche pour en particulier développer les prises en charge des pathologies fonctionnelles digestives, et mettre en place la recherche clinique dans les maladies digestives. Il a contribué la mise en place du Centre d’Investigation Clinique du CHU de Nantes et de la recherche translationnelle en neurogastroentérologie. Il a été Directeur de la Recherche Clinique et de l’Innovation du CHU de Nantes de 2003 à 2008. Il a été chef du service d’Hépato-Gastro-Entérologie et de l’Institut des Maladies de l’Appareil Digestif du CHU de Nantes juqu’en 2017. Il a animé la Fondation d’entreprises SantéDige jusqu’en 2018. Il est actuellement chef du Pôle Hospitalo-Universitaire (PHU1) au CHU de Nantes. Il a été secrétaire adjoint de la Société Nationale Française de Gastroentérologie.
Ses thématiques d’intérêt sont principalement centrées sur les pathologies fonctionnelles du tube digestif, les troubles de la motricité et de la sensibilité du tube digestif et leurs méthodes d’exploration, la physiologie et la pharmacologie digestives, le système nerveux entérique, l’axe cerveau-intestin et le microbiote digestif.

Arnaud Daguet, pharmacien, Tours

Diplômé d’un doctorat en pharmacie et d’un master de recherche de la faculté de Tours, j’ai débuté ma carrière en tant qu’ingénieur de recherche INSERM sur la synthèse de médicaments anticancéreux. Puis je suis devenu responsable scientifique d’un laboratoire d’excellence spécialisé sur les médicaments biologiques et plus particulièrement sur les anticorps thérapeutiques. Puis retour en pharmacie d’officine où j’exerce en parallèle des activités d’enseignements à la faculté de pharmacie de Tours.

Corinne Devos, association AFA Crohn RCH France

Corinne Devos est Vice-présidente de l’afa Crohn RCH France et de l’AFEMI (ETP MICI). Elle s’investit particulièrement dans l’écoute et l’accompagnement des personnes malades et de leurs proches, et conçoit et anime des ateliers d’ETP en tant que patient-expert en Education thérapeutique. Elle est également patient-enseignant auprès des professionnels de santé et patient-chercheur. Elle intervient dans de nombreux colloques sur l’ETP et le vécu du malade mais aussi auprès des autorités de santé (Mission médicament du Ministère de la Santé, Ordre des médecins…). Son engagement de bénévole a suivi une carrière riche de cadre dans l’audiovisuel.

Dr Mathurin Fumery, service Hépato-Gastroentérologie, CHU Amiens Picardie

Mathurin Fumery est hépatogastroenterologue (MD, PhD), Maitre de Conférence Universitaire-Praticien Hospitalier au CHU d’Amiens. Il est spécialisé dans la prise en charge des maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI). Son activité de recherche est focalisée sur l’épidémiologie, l’histoire naturelle et les traitements des MICI

 

Inscription

Après avoir rempli le formulaire ci-joint, nous vous contacterons rapidement pour organiser au mieux votre venue au congrès Spot-Pharma.

Nous resterons en contact avec vous avant, pendant et après le congrès pour que votre investissement des 2 jours de congrès se traduise par des applications opérationnelles au plus proche de vos préoccupations quotidiennes dans votre officine.

Nous sommes donc à votre entière disposition et ce dès aujourd’hui !

bcombrun

Laetitia Rohman
63 rue de Tolbiac 75013 Paris
laetitia[@]bcombrun.com





captcha


Cité internationale universitaire de Paris

17 Boulevard Jourdan, 75014 Paris

Date & heure

9 & 10 Décembre 2018 Début du congrès à 9h50

Badge

Les badges seront distribués à l’accueil (bureau blanc) par un représentant de l’agence Bcombrun. Il vous sera demandé de renseigner votre nom et prénom.

Parking

Plusieurs parkings sont à proximité de la cité universitaire de Paris (possibilité de réserver votre place de parking jusqu’à 4 mois à l’avance pour garantir une disponibilité) :
ZenPark Paris : Cité universitaire 6 rue d’Arceuil 75014 Paris (4 minutes à pied)
Charléty Coubertin : 17 avenue Pierre de Coubertin 75014 Paris

Vous êtes pharmacien, ou préparateur ou étudiant

Votre contact privilégié

Laetitia Rohman
laetitia[@]bcombrun.com
Téléphone : 06.59.94.48.76

Vous souhaitez devenir partenaire

Votre contact privilégié

Marie Quesne
marie.quesne[@]bcombrun.com

Partenaires 2018

Cliquez pour lire les présentations

 

Vidéos

Interview croisé des co-présidents de la SFSPO
Béatrice Clairaz-Mahiou et Thierry Barthelmé, les deux co-présidents de la SFSPO (Société Française des Sciences Pharmaceutiques Officinales) nous parlent de la seconde édition du congrès Spot Pharma, des thèmes abordés cette année et de l’importance de l’existence d’un tel congrès de nos jours.


Interview SPOT Faure Buxeraud
Jacques Buxeraud, professeur Emérite des Universités, et Sébastien Faure, professeur des Universités d’Angers, nous parlent des spécificités du second congrès Spot Pharma qui se déroulera le 9 et 10 décembre 2018 à la Cité Universitaire de Paris.

Teaser Quoi de Neuf Spot Pharma
Retrouvez le 9 et 10 décembre Jacques Buxeraud, professeur Emérite des Universités, et ses fameux « quoi de neuf » sur le congrès Spot Pharma à la cité Universitaire de Paris !

Interview de Laure Mariotte Chef de projet Partenariats Externes chez ABBVIE
Laure Mariotte, Chef de projet Partenariats Externes chez ABBVIE, nous parle du thème du symposium ABBVIE qui se déroulera le 9 décembre 2018 lors du congrès Spot Pharma à la cité Universitaire de Paris.

Interview Françoise Alliot-Launois – Le pharmacien intervenant pivot
François Alliot-Launois, vice présidente de l’association de malade AFLAR, nous parle de l’importance du pharmacien, intervenant pivot auprès du malade atteint ou souffrant de rhumatisme, ostéoporose, arthrose, lombalgie, polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite, etc…

Interview Françoise Alliot-Launois – Améliorer l’observance chez le patient
François Alliot-Launois, vice présidente de l’association de malade AFLAR, nous parle d’une priorité pour le pharmacien : l’observance chez le patient.

Interview Françoise Alliot-Launois – Rôle du pharmacien face à la solitude du malade
François Alliot-Launois, vice présidente de l’association de malade AFLAR, nous parle du rôle primordial du pharmacien face à la solitude du malade et de son observance.